Découvrir le Fort

Patrimoine & Paysage

Le Fort d’Aubervilliers est un lieu singulier par son architecture militaire. Le projet urbain tire parti de ses nombreux atouts patrimoniaux et paysagers. Le futur quartier Jean-Jaurès qui accueillera 900 logements conservera les casemates et aménagera des espaces récréatifs aux abords des bastions du Fort.

Un lieu singulier à révéler

Au Fort d’Aubervilliers, patrimoines bâti et paysager s’entremêlent,  à la fois témoins et acteurs des évolutions successives du site.

Un patrimoine bâti à préserver

À la fois actrices et témoins de l’histoire du site, les casemates et les halles façonnent l’identité du lieu et font l’objet d’une attention particulière dans le cadre du projet urbain.

 

Les halles

Situées au coeur du Fort, deux grandes halles sont actuellement utilisées à des fins productives, culturelles et événementielles, dans le cadre des aménagements dits « transitoires » du projet d’aménagement du Fort.

Les casemates

Les flancs des bastions nord du site accueillent une vingtaine de casemates voutées

Construites dans l’épaisseur du rempart, la plupart des casemates sont actuellement occupées par des artisans, artistes ou acteurs créatifs.

Un capital paysager à révéler

La préservation de la biodiversité et des milieux naturels est intégrée au projet urbain dès sa conception. Les jardins maraîchers seront préservés et compensés à 100% pour les parcelles impactées par les chantiers.

La couronne boisée

Les différentes parties du Fort, en en particulier les fortifications, sont aujourd’hui très densément boisées, mais de façon discontinue, depuis la promenade de la contrescarpe jusqu’aux douves, en passant par les remparts. L’un des enjeux du projet sera de reconstituer une couronne boisée continue sur l’ensemble du rempart.

Les milieux naturels

Différents espaces à caractère naturel existent actuellement sur le site : boisements, frênaie, érablaies, friches, prairies… Le travail avec l’écologue les répertorie, recense précisément ce qui doit être préservé ou replanté. Ce travail est effectué pour préserver les milieux d’habitats qui se sont installés comme les couloirs écologiques qu’il faut protéger.

Le saviez-vous ?

Les emprises de la ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) sont situées pour leur plus grande partie sur la commune d’Aubervilliers (33 ha) et aussi sur celle de Pantin (3 ha).